Le blog des collectivités et des citoyens
Aménagement des lieux de vie collectifs
Gestion économique intelligente

10 conseils pour aménager un espace relax dans une collectivité

10 février 2020
Aménager ses lieux de vie

Les espaces relax sont de plus en plus fréquents dans les collectivités comme dans les entreprises. Ce changement d’approche des environnements de travail a beaucoup été inspiré par Google et autres GAFAMs, chez qui on installe couramment salle de sport, café-bar, piscine ou cinéma à l’usage des équipes et des visiteurs. Ça fait rêver... Mais tout le monde n’a pas les moyens ni la place pour ce genre d’installation. Pour autant, des solutions existent pour aménager un coin relax dans une collectivité. Voici quelques conseils pour vous inspirer avant de vous lancer.

#1 - Avant de créer l’espace détente, bien écouter les attentes des usagers

Pour créer un espace détente dans une collectivité, mieux vaut ainsi commencer par écouter ses futurs usagers. S’agit-il des visiteurs, des équipes internes ? Qu’attend le public de l’espace relax exactement ? Des besoins exprimés, découleront les choix en termes d’aménagements, de décoration et de mobilier. Inutile d’installer un babyfoot ou une table de pingpong dans l’aménagement d’une salle de repos par exemple, si les équipes veulent d’abord pouvoir s’y poser avec un bon livre sans bruits de balles, de raquettes ni exclamations de supporters !

#2 - Autant que possible, créer plusieurs espaces relax

Dans l’idéal, il faudrait pouvoir penser « espace détente calme » d’une part, et « espace détente loisirs » d’autre part. Dans l’espace loisir, on installera, pourquoi pas, une table de pingpong ou un babyfoot, un panier de basket ou un micro-terrain de minigolf. Toutes ces installations ludiques permettent de bouger et de se changer les idées pendant la journée. En plus elles donnent l’occasion de discuter avec ses compagnons de jeu : se sentir connecté aux autres est un gage de bien-être. Un coin détente peut ainsi être un espace de socialisation.

#3 - Repenser l’aménagement de l’espace « machine à café »...

La « machine à café » est traditionnellement le lieu où l’on se retrouve pour discuter. Mais cette zone a évolué : par exemple, certains coworkings ont aménagé des espaces café au design si élaboré qu’ils évoquent un bar ou un restaurant tendance. On n’est pas obligé d’aller jusque-là, mais cela donne des idées pour proposer aux usagers un espace sympathique, bien différent de la cafétéria classique, où ils pourront boire un café ou un jus de fruit autrement qu’en mode « petit gobelet vite expédié sur un coin de plateau ». Du coup, on installe des fauteuils et des canapés confortables autour de tables basses pour former des ilots conviviaux où l’on a plaisir à se retrouver.

#4 - ... jusqu’à créer un « hub social »

Le hub social, au sein d’une collectivité et notamment d’un tiers lieu, est précisément l’espace où l’on discute, où l’on crée du réseau, où l’on partage ses expériences. C’est un lieu convivial par excellence. On peut poursuivre l’aménagement du coin café, jusqu’à créer ce hub de rencontres entre individus partageant des activités professionnelles ou des centres d’intérêt. On vient y prendre un jus de fruit, un soda ou un thé, debout ou assis sur des tabourets studios devant une table haute. Parfois, le hub social prend ainsi des airs de « comptoir du café du coin ». Dans un coworking, cet espace peut aussi être utilisé pour accueillir le public lors d’événements ponctuels.

#5 - Aménager un coin lecture

Dans une collectivité comme un établissement scolaire, une mairie, un foyer d’accueil, un Ehpad ou un coworking, pourquoi ne pas aménager un coin relax centré sur la lecture ? On veille à y présenter les livres sur de belles étagères, avec un mobilier de bibliothèques moderne ou vintage selon le style des lieux. On peut aussi y installer des boites à livres où les usagers pourront déposer les ouvrages qu’ils veulent partager. Une quinzaine de minutes suffisent pour profiter de la détente procurée par la lecture dans cet espace à part. Les assises seront choisies pour inviter à la relaxation : poufs géants en forme de poire pour une position semi-allongée, fauteuils ou canapés au dossier plus droit pour plus de maintien. Là encore, l’important est d’étudier les préférences des usagers pour créer un lieu qui répondra à leurs attentes.

#6 - S’installer au grand air

Pourquoi ne pas installer un espace relax extérieur ? Si une collectivité dispose d’un bout de jardin ou d’un coin de terrasse, autant en profiter et l’aménager avec un mobilier de jardin esthétique et confortable, sobre ou aux couleurs flashy : cela créera une merveilleuse zone de détente (quand la météo le permet, évidemment). Une belle table d’extérieur accompagnée d’assises confortables, ou tout simplement une table-banc autour de laquelle on disposera quelques chaises et poufs colorés, et voilà un espace relax en plein air, où il fera bon se reposer. On peut aussi y organiser une réunion le cas échéant : changer de cadre par rapport aux salles de meeting classique, c’est déjà une détente en soi !

#7 - Créer un coin sieste dans sa collectivité

On a remis la sieste au goût du jour il y a quelques années, quand différentes personnalités ont expliqué qu’elles faisaient la sieste tous les après-midi. On a alors cessé de considérer ce moment d’assoupissement comme un signe de paresse : on l’a reconnu comme une technique à part entière pour recharger ses batteries pendant la journée. Pour aménager un coin sieste, on préfèrera des poufs ou de gros coussins moelleux permettant des postures semi-allongées.

#8 - Installer des murs d’écritures

Écrire et dessiner sur les murs, cela fait du bien ! Alors pourquoi ne pas installer des murs d’écriture dans l’espace relax ? Revêtir un ou deux murs d’une surface de type tableau blanc permet à chacun de s’exprimer, en écrivant sans bruit (contrairement à l’écriture à la craie sur un tableau noir). On fera bien sûr attention à ce qui est écrit sur ces murs (surtout si l’espace accueille des collégiens et des lycéens à l’esprit rebelle !) mais on y découvrira parfois l’expression d’une créativité inspirante pour tous les usagers. Autre avantage : cet espace pourra aussi être utilisé pour les séances de brainstorming, quand les idées fusent et qu’il faut les écrire avant qu’elles ne s’envolent.

#9 - Utiliser des cloisons mobiles pour délimiter l’espace détente

Que faire si on ne bénéficie pas d’une salle dédiée pour créer un espace relax ? Cloisonner ! Avec des cloisons acoustiques, il est possible d’isoler au moins partiellement une zone pour en faire un lieu à part, où chacun peut se poser et se relaxer. Un périmètre peut ainsi être spécifiquement réservé à la détente dans un coin de médiathèque, dans une partie du CDI à l’école, ou de l’open space d’un coworking.

#10 - Diversifier les assises pour multiplier les postures

Quel que soit le coin détente que vous allez créer, veillez à diversifier les assises, pour permettre aux usagers de varier les postures. Le simple fait de bouger et de changer de posture contribue au bien-être. Certains viendront peut-être même travailler dans l’espace détente, ce qui leur permettra tout simplement d’adopter une posture différente de celle qu’ils maintiennent devant leur bureau, en venant s’assoir sur un pouf, des coussins, des tabourets, des fauteuils... ou par terre sur un tapis, pourquoi pas. Le tout est d’offrir aux usagers un sentiment de liberté, finalement inhérent à l’espace détente.

Crédits photos : Manutan Collectivités, Adobe Stock & Pinterest

Vous allez aimer aussi
Commentaires ({{totalComments}})
  • {{comment.author.firstName}} {{comment.author.lastName}}, {{comment.createdAt}}
    {{answer.author.firstName}} {{answer.author.lastName}}, {{answer.createdAt}}
Laissez un commentaire