Le blog des collectivités et des citoyens
Aménagement des lieux de vie collectifs
Gestion économique intelligente

Collecticity ou comment initier une mobilisation citoyenne

15 juillet 2019
Acheter Innovant

Fondée en 2016, Collecticity est la première et unique plateforme de financement participatif et de vote dédiée aux collectivités territoriales et aux structures qui portent des projets publics. Cet outil de mobilisation citoyenne vise une ambition : renforcer la relation entre les élus locaux et leurs administrés. Marc Payan, co-fondateur de Collecticity, nous en parle en détail…

Racontez-nous l’histoire de Collecticity…

A l’origine de Collecticity, nous sommes trois associés venant d’univers variés (finance, juridique et marketing). Il y a trois ans, nous créons la première plateforme de financement participatif[1], basée sur le prêt (avec ou sans intérêt) et le don (avec ou sans contrepartie, généralement défiscalisable) de particuliers, à l’attention de projets publics.

Aujourd’hui, la preuve du concept est validée. Nous comptons une cinquantaine de collectivités territoriales clientes qui ont financé leur projet via notre plateforme et près de 500 000 € levés au total.

Depuis le lancement, le financement par le don a particulièrement la côte. Cela s’explique par le fait que nous avons commencé par démarcher les petites communes, qui ont davantage de contraintes financières que les grandes. De plus, les collectivités ont actuellement tendance à s’adresser aux banques car les taux d’intérêts sont très bas. Cependant, quand la tendance s’inversera, nous ne serons pas étonnés de voir une hausse du nombre de prêts participatifs !

La nature des projets couvre une multitude de domaines : énergie, patrimoine culturel, aménagement, sport, loisir, solidarité, culture, éducation… A ce jour, les collectivités ont plutôt tendance à s’orienter vers des projets culturels ou liés au patrimoine. A terme, je pense que les projets répondant aux enjeux d’actualité tels que l’inclusion, la transition énergétique, les tiers-lieux… se démocratiseront sur Collecticity. C’est déjà un peu le cas et les projets à venir montrent cette tendance : par exemple, la création de lieux de vie tels qu’un jardin intergénérationnel, un jardin thérapeutique pour un EPHAD, un tiers-lieux ou encore la réhabilitation d’une grange en salle multi-activités…

Quels sont les bénéfices pour les porteurs de projets ?

D’un point de vue purement financier, Collecticity présente une alternative intéressante aux collectivités pour diversifier leurs sources de financement et se désensibiliser des marchés financiers, tout en faisant face aux baisses de dotation de l’Etat et des subventions. Mais c’est surtout bien plus qu’un outil de financement de projets car notre plateforme est au service d’une logique plus globale de :

  • Mobilisation citoyenne : cela permet de renforcer les liens entre les collectivités et leurs administrés en captant leur attention et en les fédérant autour d’un projet commun et de façon innovante.
  • Marketing territorial : véritable outil politique de communication, cela contribue à promouvoir les projets à l’échelle nationale et renforcer l’attractivité territoriale.

Les retours d’expérience sont sans équivoque : les élus constatent davantage d’engouement et d’implication de la part des citoyens dans la vie locale avec par exemple une hausse de fréquentation des réunions publiques et des actions bénévoles, ainsi qu’une belle visibilité médiatique !

Quels sont les bénéfices pour les financeurs ?

Du côté des particuliers, ils deviennent acteurs de leur territoire et donnent du sens à leur épargne. De plus, pour le cas du prêt, ils ont accès à des placements sûrs (à taux fixe) et pour celui du don, ils bénéficient d’une réduction fiscale pour la plupart des projets et/ou de contreparties Du côté des entreprises, c’est une façon de renforcer leur présence dans le paysage local, de faire du mécénat et ainsi de véhiculer une image positive.

Quelles sont les prochaines étapes ?

Pour aller plus loin dans la mobilisation citoyenne, nous avons récemment ajouté un module complémentaire à la plateforme : un système de vote. L’objectif est de permettre aux collectivités de mieux comprendre les attentes des citoyens pour arbitrer, prioriser et suivre la mise en œuvre de leurs projets et politiques. Pour le cas des campagnes de financement, cet outil permet à la fois d’impliquer les citoyens en amont du projet et de créer une communauté de contributeurs potentiels.

En parallèle, nous développons un pôle dédié au mécénat, avec la création de clubs d’entreprises par thématiques et territoires. Cela nous permet de monter en puissance sur les sujets d’avenir tout en conservant notre ADN de départ. Un projet de partenariat est en cours, avec un lancement officiel prévu au prochain salon des Maires !

Quelques retours d’expérience

  • Vincent Restif, 1er adjoint de la commune de Pommerieux :

« Cela fait plusieurs années que notre commune a initié des réflexions et des actions sur les économies d'énergie et la production d'énergie renouvelable. C’est dans cette dynamique que notre comité de pilotage, composé de non élus et d’élus communaux, a décidé d’installer des panneaux photovoltaïques sur trois bâtiments communaux. Ce projet, cumulé à l’installation solaire déjà mise en place, permet désormais de produire l'équivalent de 80 % de la consommation électrique et 50 % de la consommation énergétique du patrimoine communal.

Afin d’associer les habitants à ce projet, nous avons décidé de faire appel, pour la toute première fois, au financement participatif, à travers la plateforme Collecticity. Il s’agissait d’un prêt de 20 000 € sur sept ans avec un taux d’intérêts à hauteur de 1,8 %. Parce que nous souhaitions impliquer un maximum de personnes, nous avons plafonné le montant des prêts à 2 000 € par investisseur. Enfin, pour que chaque habitant (notamment les personnes âges) puisse participer et utiliser l’outil informatique, nous avons organisé une permanence au sein de la marie, avec des accompagnements individuels.

La participation citoyenne est une valeur chère à notre commune, que nous entretenons et mettons en valeur. A titre d’exemple, nous organisons chaque année des journées citoyennes qui proposent aux habitants d’aider la commune, sur la base du volontariat.

Notamment au vu du terreau fertile qui existe sur notre territoire, à la fois en matière de dynamique participative et environnementale, la démarche a été un véritable succès. L’objectif de financement a vite été atteint et nous avons d’ailleurs même eu des investissements extérieurs ! Au total, nous comptons 35 investisseurs sur la commune et 11 investisseurs en dehors de la commune.

Nous pouvons dire que nous avons atteint notre objectif de susciter l’intérêt des habitants pour la transition énergétique et la participation citoyenne, à travers cette démarche de financement participatif. Après le projet, nous avons réunis les prêteurs et les avons aussi convié à l’inauguration du parc photovoltaïque le 15 juin dernier. Nous sentons une réelle volonté de leur part de prolonger cette première action. En parallèle, nous avons également observé un certain intérêt de la part des médias locaux, le projet ayant fait l’objet de plusieurs articles de presse. Avec le recul, je trouve très rassurant d’avoir une plateforme dédiée et un accompagnement de proximité pour les communes souhaitant expérimenter le financement participatif. »

  • Patrick Innocenti, conseiller délégué à la communication de la ville de Decazeville :

« Il y a deux ans, nous avons constaté l’état de délabrement de notre piscine municipale et avons été contraints de fermer l’établissement l’été dernier. Dès lors, nous avons planifié des travaux d’envergure, à hauteur de 1 200 000 €. Cette somme étant colossale pour le budget de notre ville, nous avons étudié différentes sources de financement. C’est ainsi qu’en parallèle de la contribution financière de la ville, de l’Etat, de la Région Occitanie, du département de l’Aveyron et de la communauté de communes, nous avons décidé, pour la toute première fois également, de faire appel à nos habitants via le financement participatif.

En plus de l’apport financier nécessaire, nous avons aussi vu cette démarche comme un levier pour fédérer les habitants et communiquer autour du projet. C’est ainsi que nous avons lancé une campagne de dons avec un objectif de 35 000 €. Il faut savoir que ces dons faisaient l’objet d’une réduction fiscale (de 66 %) et de contreparties en nature. Selon les paliers franchis, les personnes obtenaient des entrées pour la future piscine et des invitations à l’inauguration. Finalement, la démarche a été très bien perçue, ce qui était capital pour nous, et nous avons rempli nos objectifs en collectant 51 616 € grâce à 141 donateurs, particuliers comme entreprises. En parallèle, certains habitants se sont également investis en défendant le projet, en communiquant, etc.

A mon sens, trois éléments ont été facteurs de succès :

  • Les élus ont montré l’exemple et ont compté parmi les premiers donateurs dans cette campagne
  • Patricia Perez, du service de l’animation de la mairie, a mené un véritable travail de fond pour la communication et le suivi de cette campagne de dons (emailings, sms, animation des réseaux sociaux, relations publiques…)
  • Collecticity, expert sur le sujet du financement participatif pour les collectivités, nous a prodigué de précieux conseils

Pour finir, le financement participatif représente un excellent moyen pour mobiliser la population autour d’un projet commun et utile à tous, qui doit cependant rester exceptionnel. La ville remercie sincèrement ses habitants pour le bel élan de solidarité dont ils ont fait preuve ! »

Collecticity vise ainsi à redynamiser la mobilisation citoyenne, en rassemblant les collectivités territoriales et les citoyens autour de projets communs. Ensemble, ils co-construisent et co-financent le développement de leur territoire. Une solution gagnant-gagnant pour ouvrir le dialogue public et aménager les lieux de vie tout en contribuant au bien-vivre ensemble.

[1] Définition partagée par Financement Participatif France : « Le financement participatif est un outil de collecte de fonds opéré via une plateforme internet permettant à un ensemble de contributeurs de choisir collectivement de financer directement et de manière traçable des projets identifiés »

Crédits photos : Collecticity

Vous allez aimer aussi
Commentaires ({{totalComments}})
  • {{comment.author.firstName}} {{comment.author.lastName}}, {{comment.createdAt}}
    {{answer.author.firstName}} {{answer.author.lastName}}, {{answer.createdAt}}
Laissez un commentaire