Le blog des collectivités et des citoyens
Aménagement des lieux de vie collectifs
Mieux vivre ensemble

Repenser nos médiathèques : un Tiers-Lieux d’avenir

17 novembre 2019
Collaborer

Face à la concurrence accrue des écrans, la question des équipements de lecture publique se pose de plus en plus, notamment en ce qui concerne leurs transformations et leur conformité à l’évolution des besoins utilisateurs à l’avenir. À l’heure où l’on repense nos espaces culturels, quelles solutions avons-nous pour favoriser la pérennité de ces nouveaux lieux de vie qui favorisent le développent des territoires ? Philippe Mallard, Directeur Général de Manutan Collectivités témoigne...

Un tiers-lieu culturel en pleine (r)évolution : la médiathèque

Dans la suite logique de nos articles consacrés aux tiers-lieux, après les espaces de coworking et les fab labs, nous consacrerons celui-ci à un tiers-lieu culturel déjà inséré depuis bien longtemps au cœur des territoires : les médiathèques. Pour rappel, nous assistons depuis quelque temps à l’émergence de ce que l’on appelle les tiers-lieux. Avec l’avènement du digital, ce qui pouvait être assimilé à des espaces de rassemblement sont devenus des lieux propices à la collaboration, à la créativité et au travail, le tout dans un état d’esprit du « mieux-vivre ensemble ». S’ils suscitent principalement des dynamiques entrepreneuriales en créant des opportunités économiques locales qui participent activement aux dynamiques des territoires, certains d’entre eux ont d’abord une vocation culturelle.

La médiathèque de par sa définition est un établissement public donnant accès à différents types de media (livres, magazines, DVD…) et permettant la consultation sur place ou l’emprunt à domicile. Avec le boom du numérique, ces espaces connaissent eux aussi une véritable transformation et sont repensés pour rester au cœur des pratiques des territoires. Dans la Région Auvergne, la médiathèque « Entre Dore et Allier » a changé de visage pour devenir « un véritable lieu de vie, doté d’une double fonction culturelle et sociale, pour les citoyens » et « compléter son paysage culturel et favoriser le bien vivre entre habitants » (Jean-Christophe Lacas, directeur de la médiathèque). Construite en lien avec les habitants, cette médiathèque propose aussi un espace ouvert et modulable où se retrouvent des lieux de travail, les permanences de la Mission Locale et des bureaux dédiés à de l’assistance sociale. Mais aussi : des coins « cocooning », un fab lab, une salle de spectacle et différents espaces participatifs. Ainsi, cette médiathèque « du futur » répond à un enjeu essentiel : celui de s’inscrire dans le quotidien des territoires et répondre aux nouveaux besoins utilisateurs donc des citoyens.

Un moteur de lien social dans la ville

Ces espaces, entre lieu de travail et lieu culturel dédié aux medias, nous les retrouvons aussi sous l’appellation de « bibliothèque troisième lieu » car « au-delà de leur vocation culturelle (les bibliothèques) peuvent aussi être un lieu de vie, de lien et de mixité sociale” (Amandine Jacquet). Autrement dit, il s’agit de s’interroger sur la place de nos espaces culturels pour en faire des remparts à l’isolement et à la fracture territoriale ainsi que de donner un rôle social à nos bibliothèques. Dans ces expérimentations, à Roque-sur-Garonne, le célèbre Moulin se transforme lui aussi en un tiers-lieu culturel pour proposer de nouvelles expériences à vivre autour du livre comme un café-débat, un concert ou encore, un atelier participatif… Bien d’autres initiatives suivront, le tout dans la volonté commune de créer des espaces riches et conviviaux où tout le monde se sent à sa place.

Ainsi, à l’heure de la dématérialisation des supports papier, il est intéressant de s’interroger sur le devenir de nos “espaces de savoir” au cœur des villes et de repenser leur aménagement pour en faire un point d’ancrage des collectivités. L’enjeu est en effet d’organiser des espaces qui prennent en compte ces nouvelles attentes : des espaces combinant des zones de calme, d’autres de travail, de réunion, de bien-être, de création… Plus le cadre est propice à chaque activité, plus l’aménagement de ces espaces a été pensé dans cet esprit-là, plus il permettra la rencontre entre toutes les populations et toutes les générations au sein des médiathèques qui à terme peuvent devenir un lieu moteur de sociabilité dans la ville.

Dynamisons nos territoires par l’aménagement intelligent de nos Tiers-Lieux

Vous l’aurez compris, face à l’avènement du numérique et même aux baisses des finances publiques, pour exister et répondre aux nouveaux besoins et usages des habitants, nos espaces de rencontre sont repensés, à l’image de nos médiathèques. Dans ce virage, de nouvelles expériences prennent naissance autour du livre pour un “mieux-vivre ensemble”. Et faire de cette évolution une réussite, demande un aménagement adéquat des lieux qui s’affranchit du cadre rigide qu’on imaginait autrefois dans nos bibliothèques pour des espaces plus collaboratifs permettant la flexibilité des usages. Qu’il soit dédié à la lecture, à l’échange, au partage ou même à la créativité, les médiathèques doivent s’équiper d’un mobilier léger et modulable pour découper et redécouper l’espace en fonction de ce qu’il s’y passe. Un enjeu et une ambition dont Manutan Collectivités s’est d’ores et déjà emparé dans sa volonté de contribuer à la qualité de vie des citoyens en encourageant le “mieux-vivre ensemble” à travers l’aménagement des lieux de vie dans nos communes, à l’image des médiathèques.

Crédits photos : Manutan Collectivités

Vous allez aimer aussi
Commentaires ({{totalComments}})
  • {{comment.author.firstName}} {{comment.author.lastName}}, {{comment.createdAt}}
    {{answer.author.firstName}} {{answer.author.lastName}}, {{answer.createdAt}}
Laissez un commentaire