Le blog des collectivités et des citoyens
Aménagement des lieux de vie collectifs
Mieux vivre ensemble

Bientôt tous écoquartiers ?

12 novembre 2019
Découvrir et bouger

Défi écologique oblige, les projets d’écoquartiers se multiplient. Depuis la loi Grenelle 2 et le plan Ville durable, la démarche est encadrée par un référentiel public, comprenant 20 engagements, qui conditionnent l’obtention du label. À ce jour, le ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales en dénombre plus de 600 dont 57 déjà achevés. Chacun a sa personnalité bien particulière, souvent liée à son histoire.

La ville au bord du lac

Créé en 1960 pour prévenir les inondations, le lac de Bordeaux est rapidement devenu un incontournable de la vie locale, déroulant ses plages à quelques minutes du centre-ville. Sur ses berges, l’écoquartier Ginko est en passe de parachever le rêve des urbanistes de l’époque : « amener la ville dans la nature, la nature dans la ville ». Trois canaux prolongent le lac au cœur des îlots construits, des jardins partagés et des points compost sont à la disposition de tous, 310 arbres ont été replantés dans le parc de 4,5 hectares qui le borde… Quant aux enfants, ils ont leur jardin bien à eux, celui du Clown Chocolat, équipé de jeux d’apprentissage d’une rare poésie.

Dans le club des plus écolos

En 2018, Lyon-La Duchère est entré dans le club très fermé des écoquartiers français ayant atteint le niveau 4 du label (ils sont 6 aujourd’hui). Il faut pour cela que le quartier soit achevé et que, trois ans après, les engagements soient tenus, ce qui atteste que la population s’est approprié les outils mis à sa disposition. L’un des points remarquables du projet était le Parc du Vallon, une coulée verte de 10 hectares créant une liaison piétonne en direction du centre de Lyon et de la commune voisine d’Écully. Il figure déjà parmi les parcs les plus fréquentés de la ville.

En savoir plus

Saint-Fons : d’un urbanisme à un autre

C’est tout un symbole. À Saint-Fons, près de Lyon, l’écoquartier Carnot-Parmentier va profondément remodeler un secteur aménagé dans les années 50 pour accueillir les employés des usines chimiques de la vallée du Rhône. Deux « barres » vont notamment être rasées pour faire place à des immeubles à taille humaine et aux performances énergétiques sans comparaison. Bien sûr, les grands équipements collectifs vont être remis à niveau, avec un nouveau stade et un nouveau groupe scolaire. Plusieurs expérimentations préparent aussi d’autres formes de vie collective autour d’aménagements plus originaux, comme ces promenades bordées de grands bacs de jardinage en bois mis à la disposition des amateurs… Elles changent déjà la vie des habitants, alors que la fin du projet est officiellement fixée en 2030.

En savoir plus

Poissy : un nouvel épicentre vert

En 2035, l’écoquartier Rouget-de-Lisle de Poissy dans les Yvelines comptera sur un peu plus de 10 hectares 2 000 logements (dont 25% de logements sociaux) et 10 700 m² de bureaux, activités, commerces et services. Ils seront distribués autour d’un parc central de 1,7 hectares. Ils se trouveront, à pied, à 5 minutes de la gare de RER et 10 minutes de la mairie. Le projet est en effet conçu pour rendre le centre de Poissy à ses habitants (qu’on appelle les Pisciacais) en leur apportant le maximum de confort. Parmi ses originalités : la collecte pneumatique des déchets grâce à une bouche d’aspiration placée devant chaque immeuble.

En savoir plus

Ça bouge dans les quartiers Nord

Industriel par tradition, le quartier des Fabriques, l’un des « quartiers nord » de Marseille, est le lieu d’une vie intense, dans laquelle l’immense marché aux puces tient une place centrale. Conserver cette vie tout en la rendant plus facile et plus agréable : tel est le défi du projet d’y créer un vaste écoquartier de 14 hectares, juste derrière le Port. La création du plus grand Makerspace – espace de fabrication collaboratif – de France, réunissant artisans professionnels et amateurs, devrait largement y contribuer. La pépinière collective, les ruches, les points compost et les chambres d’invités aussi.

En savoir plus

 

Crédits photos : Adobe Stock

Vous allez aimer aussi
Commentaires ({{totalComments}})
  • {{comment.author.firstName}} {{comment.author.lastName}}, {{comment.createdAt}}
    {{answer.author.firstName}} {{answer.author.lastName}}, {{answer.createdAt}}
Laissez un commentaire