Le blog des collectivités et des citoyens
Aménagement des lieux de vie collectifs
Mieux vivre ensemble

Qu'est-ce qu'un écoquartier ?

23 septembre 2019
Découvrir et bouger

Un écoquartier est une zone urbaine qui intègre les exigences du développement durable, notamment sur le plan énergétique, environnemental et social. Dans ce dossier, vous trouverez toutes les réponses à vos questions sur les écoquartiers : la définition d’un écoquartier, les enjeux auxquels répondent les écoquartiers, les engagements des écoquartiers et la cartographie des écoquartiers français.

Quelle est la définition d’un écoquartier ?

Arrivés tout droit d’Europe du Nord (Suède et Danemark notamment) et faisant suite au concept d’écovillage apparu plus tôt en France, les écoquartiers sont aujourd’hui définis comme des « projet(s) d’aménagement urbain qui respecte(nt) les principes du développement durable tout en s’adaptant aux caractéristiques de (leur) territoire[1] »

Ces quartiers écologiques se sont véritablement matérialisés en France avec la démarche EcoQuartier lancée en 2009 en application de la loi Grenelle 2 dans le cadre du plan Ville Durable. Cette initiative, portée par le Ministère de la Cohésion des Territoires et des Relations conjointement avec les collectivités, vise à favoriser l'émergence d'une nouvelle façon de concevoir, construire et gérer la ville durablement. Afin d’encourager les collectivités à réaliser des opérations exemplaires d'aménagement durable des territoires et plus particulièrement des opérations d’éco-quartiers, le gouvernement a créé le label EcoQuartier dès 2012. Ce dernier compte quatre étapes, correspondant aux différents stades du projet.

A quels enjeux répondent les éco-quartiers ?

Les villes concentrent déjà plus de la moitié de la population mondiale et la tendance est croissante : d’ici 2050, les deux tiers de l’humanité sera urbaine selon les Nations unies (ONU). Or, ce développement urbain soulève des enjeux à la fois écologiques, économiques et sociaux (mobilité, mixité sociale, transition énergétique…).

Pour répondre à ces enjeux, les villes durables et respectueuses de l’environnement s’imposent. C’est dans ce contexte que se développent les écoquartiers, actionnant de multiples leviers en ce sens :

  • La réduction des consommations d’eau et d’énergies
  • Une meilleure gestion des déplacements
  • La limitation de la production de déchets
  • La protection de la biodiversité

Mais ces quartiers, au-delà de l’approche écologique, intègrent également une dimension humaine primordiale. Les écoquartiers sont avant tout pensés pour les usagers afin de favoriser le bien vivre ensemble, créer du lien et proposer des espaces de vie adaptés au tissu local – tout en y intégrant les enjeux d’aujourd’hui et de demain.

Quels sont les engagements des écoquartiers ?

Dans le cadre de la démarche EcoQuartier, un référentiel a été créé pour garantir la qualité des projets d’écoquartiers sur un socle commun d’exigences fondamentales. Cette grille de lecture, qui permet notamment d’obtenir le label EcoQuartier, repose sur 20 engagements, classé en 4 dimensions :

Démarche et processus

  • Réaliser les projets répondant aux besoins de tous en s'appuyant sur les ressources et contraintes du territoire
  • Formaliser et mettre en œuvre un processus participatif de pilotage et une gouvernance élargie créant les conditions d’une mobilisation citoyenne
  • Intégrer la dimension financière tout au long du projet dans une approche en coût global
  • Prendre en compte les pratiques des usagers et les contraintes des gestionnaires tout au long du projet
  • Mettre en œuvre, à toutes les étapes du projet et à l’usage, des démarches d’évaluation et d’amélioration continue

Cadre de vie et usages

  • Travailler en priorité sur la ville existante et proposer des formes urbaines adaptées pour lutter contre l’étalement urbain
  • Mettre en œuvre les conditions du vivre-ensemble et de la solidarité
  • Assurer un cadre de vie sûr et qui intègre les grands enjeux de santé, notamment la qualité de l’air
  • Mettre en œuvre une qualité urbaine, paysagère et architecturale
  • Valoriser le patrimoine (naturel et bâti), l'histoire et l'identité du site

Développement territorial

  • Contribuer à un développement économique local, équilibré et solidaire
  • Favoriser la diversité des fonctions et leur proximité
  • Optimiser l'utilisation des ressources et développer les filières locales et les circuits courts
  • Favoriser les modes actifs, les transports collectifs et les offres alternatives de déplacement
  • Favoriser la transition numérique vers la ville intelligente

Environnement et climat

  • Produire un urbanisme permettant d'anticiper et de s'adapter aux risques et aux changements climatiques
  • Viser la sobriété énergétique et la diversification des ressources au profit des énergies renouvelables et de récupération
  • Limiter la production des déchets, développer et consolider des filières de valorisation et de recyclage dans une logique d’économie circulaire
  • Préserver la ressource en eau et en assurer une gestion qualitative et économe
  • Préserver et valoriser la biodiversité, les sols et les milieux naturels

Découvrez les 20 engagements en détail

La cartographie des écoquartiers français

A ce jour, la France compte plus de 600 écoquartiers titulaires du label, selon le niveau :

  • 6 projets labellisés « étape 4 » (écoquartier confirmé)
  • 51 projets labellisés « étape 3 » (écoquartier livré)
  • 200 projets labellisés « étape 2 » (écoquartier en chantier)
  • 381 projets labellisés « étape 1 » (écoquartier en projet)

Cela représente plus de 235 000 logements construits ou rénovés, dont plus de la moitié sont des logements sociaux, favorisant ainsi la mixité. Parmi les six écoquartiers titulaires du label « étape 4 » nous pouvons notamment citer en exemple :

  • Le Cœur de bourg à La Rivière avec la réouverture d’un commerce de village (suite à la fermeture du dernier commerce) et d’un gîte, l’amélioration des équipements et la qualité des espaces publics ainsi que la création de logements collectifs.
  • La Duchère à Lyon avec la reconstruction de 1 600 logements, l’installation de nouveaux équipements publics (gymnase, bibliothèque…), le réaménagement d’un parc et la création d’espaces commerciaux.
  • Les Rives du Bief à Longvic avec la création de logements, la requalification des équipements publics, la restructuration d’une place centrale et la réalisation d’un axe vert.

Les écoquartiers visent avant tout à recréer du lien, donner du sens et promouvoir le bien-vivre ensemble, en s’appuyant sur les leviers économiques, sociaux et environnementaux. Les usagers et la concertation sont au cœur du processus ! En effet, ces projets fonctionnent dès lors que les citoyens sont impliqués en amont dans le projet et jouent le jeu dans leur vie quotidienne, notamment grâce à l’éducation environnementale.

[1] Ministère de la Transition écologique et solidaire

Crédits photos : Adobe Stock

Vous allez aimer aussi
Commentaires ({{totalComments}})
  • {{comment.author.firstName}} {{comment.author.lastName}}, {{comment.createdAt}}
    {{answer.author.firstName}} {{answer.author.lastName}}, {{answer.createdAt}}
Laissez un commentaire